Err

La parole est d'argent mais le silence est d'or

UNE ENVOLÉE POUR L'OR

Nous assistons
depuis le début du mois de décembre, à une embellie certaine des cours du métal
jaune dont le niveau dépasse même celui du pic de 1233 dollars l’once, recensé
le 26 octobre dernier. Plusieurs raisons peuvent expliquer cela.






Aux Etats-Unis, les
résultats encourageants de l’économie, ont poussé la Réserve fédérale
à relever ses taux d’intérêts à trois reprises depuis le début de l’année,
suscitant l’intérêt des investisseurs pour l’achat d’obligations au détriment
des actions, jugeant ces dernières plus volatiles et moins rassurantes. A court
et moyen terme, cet arbitrage va accélérer l’inflation et la poursuite de la
remontée des cours de l’or.





Dans la plupart des
pays membres de la zone euro, la situation économique et sociale semble plus
anxiogène.



En Italie, la
période est pour le moins catastrophique, les entreprises investissent de moins
en moins, la productivité est en net recul et les banques sont en grande
difficulté.



En Espagne, la
reprise économique semble montrer des signes de faiblesses pour la première
fois depuis 5 ans.



En Allemagne, les
indicateurs économiques
au vert, ne sauvent nullement la grande crise de
gouvernance que vit le pays du fait de sa politique migratoire.



Enfin en France, le
contexte social lourd depuis la mi-novembre en raison de la politique fiscale
et du pouvoir d’achat, a bien du mal à s’estomper.





Par ailleurs, aux
contextes socio-économiques complexes qui accentuent les inégalités, viennent
s’ajouter les conflits géopolitiques. En effet, les relations très tendues des
Etats-Unis avec la Corée du Nord, l’Iran ou même la Chine ébranlent également
la confiance entre les peuples.



Et l’histoire nous a
démontré à maintes reprises que c’est durant ces périodes noires que les cours
de l’or flambent. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si la très réputée banque
ABN AMRO mise sur les 1400 dollars l’once pour fin 2019! A suivre de près…












ParFeriel
Belhassen



Diplômée de
l'Université de Paris II-Panthéon -Assas- Master 2 d'économie internationale et
développement. Travaille depuis plusieurs années dans le secteur des métaux
précieux et a rédigé de nombreux articles d'analyses économiques.








Rédigé le  18 déc. 2018 16:33  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site