Err

La parole est d'argent mais le silence est d'or

LE VENEZUELA VA ÉMETTRE DES CERTIFICATS ADOSSÉS À DES LINGOTS D’OR POUR RELANCER L'ÉPARGNE.




HORUS D'OR VOUS INFORME.

Pour échapper à l’inflation galopante, Nicolás MADURO président du VENEZUELA a indiqué que le Venezuela commencerait à vendre des certificats adossés à des lingots d’or comme mécanisme d’épargne, et ce, dès le mois prochain.

Les détenteurs de ces obligations ne recevront pas de véritables lingots mais des certificats électroniques, valides pour une période d'un an. L'or physique sera conservé dans les coffres de la banque centrale. À l'expiration du certificat, l'épargnant obtiendra la valeur future, garantie en or.

"Nous allons économiser en or, parce que l’or que nous amenons de la GUYANE appartient au peuple. Et je vais le lui rendre", a déclaré le président vénézuélien lors d’une allocution télévisée.

L'or est une épargne plus stable que la devise nationale pour préserver l'épargne et le pouvoir d'achat des Vénézuéliens, alors que l'inflation dans la nation socialiste atteindra 1 000 0000 % d'ici à la fin 2018, selon les dernières projections du FMI.

Le Venezuela fait face à la plus grave crise économique de son histoire. La chute du bolivar paralyse tout le pays, provoquant de graves pénuries de biens de première nécessité et un exode de ses citoyens vers les pays voisins.

Plutôt ce mois-ci le Venezuela a dévalué sa monnaie de 95% et a augmenté le salaire minimum de plus de 3 000 %. Des mesures accompagnées par la mise en circulation de nouveaux billets avec cinq zéros en moins. C'est la deuxième fois qu'une telle mesure est mise en œuvre au cours de la dernière décennie, afin de "faciliter les transactions financières" et "protéger" le bolivar.

À partir du 11 septembre 2018, les certificats d'or seront vendus aux alentours de 3 500 et 5 800 bolivars souverains l’unité, selon le poids.



Rédigé le  3 sep. 2018 12:06  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site