Err

La parole est d'argent mais le silence est d'or

La dette italienne devrait profiter à l'OR qui est une vrai valeur refuge.


C'est une des raisons de posséder en épargne des pièces d'or et des lingots d'or.

L’évocation d’une annulation pure et simple de la dette italienne par le Mouvement 5 Étoiles et La Ligue a pris tout le monde de court. "Une véritable crise obligataire (une envolée des taux d’intérêt, NDLR) en Italie provoquerait au sein de l’Union européenne un séisme bien plus important que l’épisode grec et propulserait les cours des métaux précieux”, juge la banque allemande. Et l’or, valeur refuge par excellence, en profiterait au premier chef."L’or a la qualité de ne pas présenter de risque de contrepartie, à l’heure où les obligations d’Etat ne portent plus de "taux sans risque” mais un "risque sans taux” (c’est-à-dire un risque sans rémunération pour l’investisseur, NDLR) !”, souligne à cet égard Benjamin Louvet, gérant matières premières en charge du fonds OFI Precious Metals chez OFI Asset Management.

La crise italienne pourrait s’aggraver…

La prudence reste de mise sur l’Italie, juge Julien-Pierre Nouen, directeur des études économiques chez Lazard Frères Gestion. "Le risque principal reste selon nous du côté des finances publiques. Un pays ayant un ratio de dette publique (2.300 milliards d’euros !, NDLR) sur PIB supérieur à 130% et une croissance potentielle extrêmement faible n’a que peu de marges de manœuvre budgétaires. L’application du programme du gouvernement, même très partielle, remettrait en question la soutenabilité de la dette et générerait une confrontation directe avec le cadre budgétaire de la zone euro”, dénonce-t-il. "L’augmentation des dépenses et les réductions d’impôts pourraient creuser encore un peu plus la dette italienne et faire paniquer les marchés”, renchérit Commerzbank.





Rédigé le  18 juin 2018 15:27  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site