Err

La parole est d'argent mais le silence est d'or
Blog

100 KG D'OR DANS UNE MAISON !!

Evreux : 100 kg d'or dans la maison dont il hérite

Un héritier a eu l'heureuse surprise de découvrir 100 kg d'or d'une valeur de 3,5 millions d'euros dans une maison cossue d'Évreux (Eure), dont il devenait propriétaire, a annoncé l'hôtel des ventes de la ville.

 «Il y avait 5 000 pièces d'or, deux barres de 12 kg et 37 lingots de 1 kg», a énuméré Nicolas Fierfort, commissaire-priseur de l'hôtel des ventes.

«C'était extrêmement bien caché, car c'était sous des meubles, sous des piles de linge, dans la salle de bains…, bref c'était planqué partout», a précisé Me Fierfort, reconnaissant qu'il n'avait rien vu lui-même quand il était venu une première fois procéder à l'estimation du mobilier de la maison.

Rédigé le  5 nov. 2018 16:12  -  Lien permanent
0 Commentaires  

1 Français sur 6 possède de l'OR

Ce qu'il faut savoir :

Une enquête IPSOS révèle que 16% des FRANÇAIS déclarent posséder ou avoir possédés de l'or en pièces ou lingots.
L'or est un excellent investissement face aux tensions sur les marchés financiers.






Rédigé le  11 oct. 2018 10:26  -  Lien permanent
0 Commentaires  

LE VENEZUELA VA ÉMETTRE DES CERTIFICATS ADOSSÉS À DES LINGOTS D’OR POUR RELANCER L'ÉPARGNE.




HORUS D'OR VOUS INFORME.

Pour échapper à l’inflation galopante, Nicolás MADURO président du VENEZUELA a indiqué que le Venezuela commencerait à vendre des certificats adossés à des lingots d’or comme mécanisme d’épargne, et ce, dès le mois prochain.

Les détenteurs de ces obligations ne recevront pas de véritables lingots mais des certificats électroniques, valides pour une période d'un an. L'or physique sera conservé dans les coffres de la banque centrale. À l'expiration du certificat, l'épargnant obtiendra la valeur future, garantie en or.

"Nous allons économiser en or, parce que l’or que nous amenons de la GUYANE appartient au peuple. Et je vais le lui rendre", a déclaré le président vénézuélien lors d’une allocution télévisée.

L'or est une épargne plus stable que la devise nationale pour préserver l'épargne et le pouvoir d'achat des Vénézuéliens, alors que l'inflation dans la nation socialiste atteindra 1 000 0000 % d'ici à la fin 2018, selon les dernières projections du FMI.

Le Venezuela fait face à la plus grave crise économique de son histoire. La chute du bolivar paralyse tout le pays, provoquant de graves pénuries de biens de première nécessité et un exode de ses citoyens vers les pays voisins.

Plutôt ce mois-ci le Venezuela a dévalué sa monnaie de 95% et a augmenté le salaire minimum de plus de 3 000 %. Des mesures accompagnées par la mise en circulation de nouveaux billets avec cinq zéros en moins. C'est la deuxième fois qu'une telle mesure est mise en œuvre au cours de la dernière décennie, afin de "faciliter les transactions financières" et "protéger" le bolivar.

À partir du 11 septembre 2018, les certificats d'or seront vendus aux alentours de 3 500 et 5 800 bolivars souverains l’unité, selon le poids.



Rédigé le  3 sep. 2018 12:06  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le bracelet d'OR de POMPEI.



HORUS D'OR EN VOYAGE EN ITALIE. 

Un bracelet de 600 gr d'OR datant du premier siècle de notre ère, évoquant un serpent ornementé d'une pièce d'or a été découvert lors des fouilles de POMPEI.



Rédigé le  20 août 2018 20:20  -  Lien permanent
0 Commentaires  

HORUS D'OR VOUS INFORME, A QUELLE TEMPÉRATURE L'OR RENTRE T'IL EN FUSION ?



Pour la fabrication des lingots d'or et des pièces d'or , l'OR peut être fondu à 1064 degrés Celsius.


.






Rédigé le  31 juillet 2018 16:40  -  Lien permanent
0 Commentaires  

L’EUROPE SE FRACTURE SUR LES MIGRANTS... QU’EN SERAIT-IL EN CAS DE CRISE ?

L’EUROPE SE FRACTURE SUR LES MIGRANTS... QU’EN SERAIT-IL EN CAS DE CRISE ?

L'achat de lingots d'or et de pièces d'or vous permettra de préserver votre épargne dans une valeur refuge.

Sur la question des migrants, on voit les fractures se creuser dangereusement au sein de l’Union Européenne, avec des prises de positions parfois virulentes dans les propos (cf les échanges d’amabilités entre Macron et Salvini), ou le refus des pays du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie) d’assister au sommet sur les migrations à Bruxelles le 24 juin.

Les points de vue s’opposent frontalement, les inimitiés s’accroissent considérablement.

Que ce se passerait t'il en cas de crise bancaire et financière ? 

D'autant que certains commencent à créer des connexions entre la question des migrants et d’autres, qui n’ont a priori rien à voir: le commissaire européen Pierre Moscovici vient de suggérer que les fonds européens, qui bénéficient aux pays qui ont adhéré récemment, soient diminués s’ils n’acceptent pas de recevoir des migrants. Quel rapport ? Et si ces pays traversent une crise bancaire, on les aidera moins que prévu ?

Mais le problème principal demeure l’Italie, bien sûr, qui est à la pointe de la crise des migrants, et des problèmes bancaires… Car le secteur bancaire italien va mal, nous le savons, puisque 11,1% des prêts sont considérés comme défaillants , un taux qui met clairement en danger le système financier transalpin, et qui n’est dépassé que par le Portugal (15,2%), Chypre (38,9%) et la Grèce (44,9%).

Faisons une parenthèse: ce dernier chiffre montre au passage que la Grèce est en complète faillite contrairement à ce qu’on veut nous faire croire.

La fin de la crise grecque, annonçait le 21 juin le même Pierre Moscovici...quelle blague !

Autre élément du problème: la BCE prévoit d’arrêter son quantitative easing(QE) fin 2018 ;le programme de rachats d'actifs se poursuivra au rythme de 30 milliards d'euros par mois jusqu'en septembre 2018, puis il sera réduit à 15 milliards d'euros jusqu'à la fin décembre, et stoppé ensuite.

Or ces rachats d’actifs, essentiellement des obligations souveraines, profitent largement à l’Italie qui peut ainsi afficher des taux d’intérêt raisonnables sur sa dette.

Avec la fin du QE, les taux – qui ont déjà commencé à frémir avec l’incertitude politique – risquent de monter dangereusement. Une crise concomitante des finances publiques et du système bancaire en Italie mettrait en péril la zone euro tout entière. Si les pays européens réagissent en se tirant dans les pattes comme ils le font actuellement à propos des migrants, on imagine les dégâts. Le scénario d’une explosion de l’euro reviendrait subitement au premier plan.

L’Union européenne se fracture tandis que son secteur bancaire est mal portant (en Italie, mais aussi en Grèce et à Chypre, sans oublier la Deutsche Bank), voilà qui n’est guère rassurant pour l’épargnant européen… Voilà qui renforce notre scénario d’une crise financière qui, une fois n’est pas coutume, ne débuterait pas aux États-Unis, mais en Europe

Rédigé le  2 juillet 2018 14:45  -  Lien permanent
0 Commentaires